Trois/quatre écoles liégeoises participent et vous ?

Contact : ac.marichal@segec.be

Présentation du projet

Le projet Jai Jagat-Ecoles

Jai Jagat signifie en hindi : « victoire d’un monde pacifique et inclusif ». Jai Jagat 2020 est un mouvement social pour la paix et la justice.

Objectif :

Promouvoir une économie non-violente qui cesse de détruire l’environnement et d’accentuer les inégalités sociales.

Ce mouvement se concrétise par une grande marche mondiale qui a été initiée en Inde sur le modèle de la marche du sel menée par Ghandi (en 1930). Les marcheurs menés par le leader indien Rajagopal, ingénieur agronome, sont partis de New Delhi le 2 octobre dernier pour arriver à Genève fin sept début octobre 2020. Ils porteront leurs revendications devant l’ONU, OMC, FMI et des multinationales. C’est la seule solution qui leur reste pour se faire entendre. Ils marcheront environ 10 000 km et traverseront 14 pays. Ils s’engagent dans une lutte non-violente pour défendre les paysans sans terre.

Pourquoi ?

Le gouvernement indien invite les grandes multinationales à venir investir en Inde. Mais ces grandes entreprises demandent de plus en plus de terre, d’eau et de main-d’œuvre bon marché, de même que la permission de polluer l’environnement indien. Donc, les paysans perdent leurs terres et leurs ressources.

Cela se voit dans plusieurs pays du monde. La mondialisation fait peser une menace sur les pauvres du monde entier.

En Europe, des marches s’organisent…

En Belgique, 2 enseignants, sensibles aux valeurs prônées par jai jagat organisent une marche spéciale jeunes qui sera proposée aux écoles (écoles catholiques et écoles de la communauté française) qui désirent sensibiliser leurs élèves aux thématiques portées par Jaijagat.

Cette marche proposée aux élèves de 15-16 ans peut se faire à géométrie variable. Plusieurs itinéraires convergeant vers Namur seront proposés entre le 25 et 27 mars.

(C’est pendant le carême. Comme plusieurs écoles organisent des marches parrainées, ce projet peut rentrer là-dedans.)

Les marcheurs arriveront le 27 mars à Jambes (Namur) où se tiendra un grand forum. Ce sont les migrants du centre de la Croix-Rouge qui accueilleront les jeunes. Sur place, les jeunes pourront participer à des ateliers de sensibilisation et des animations. Ils exprimeront leurs propres revendications politiques pour une économie non-violente.

Quelques représentants des jeunes participeront au parlement des peuples à Genève en octobre 2020.

Ils y relayeront les réflexions partagées et y rencontreront les marcheurs d’autres pays ayant participé à la grand expédition JaiJagat 2020.

Pour le projet écoles en Belgique francophone :

De manière générale :

https://www.jaijagat2020.org/

https://www.jaijagat.be/